Creuser des monts

« Tu escalades ce qui semble être un escalier pour passer de l’autre côté de la porte. Un paysage de lignes, des veines de montagnes t’accueillent. Tu y rencontres aussi un iceberg terrestre, fragmenté et décomposé ainsi qu’une cheminée perchée sur ce morceau de pierre coupée. Puis tout devient plus abstrait, c’est comme si tu arpentais des accumulations de formes composant ton environnement; tu trouves des pierres, du bois, des éléments géométriques et organiques superposés précairement en équilibre. Tu as creusé pour que ces hauteurs et monts existent, tu as dû enlever de la matière pour faire apparaître ces paysages mentaux. »